Consommez malin & retrouvez le sourire !

La rentrée des enfants, voilà qui est fait. Vous voilà plus disponible désormais pour prendre vos bonnes résolutions de la rentrée. Et si la première était de consommer autrement. Pas convaincus ? On a quelques arguments à vous soumettre !  

D’abord, consommer autrement, ça consiste en quoi ?

Dans un contexte de crise économique, l’émergence de nouvelles offres a amené les consommateurs à se faire une autre idée de l’usage et à opter de plus en plus pour le partage. Il suffit de regarder autour de vous les nombreuses initiatives qui sont apparues ces dernières années.

Économie collaborative, économie du partage, économie circulaire... Derrière ces phénomènes, se cachent de très nombreuses plateformes et initiatives amenant tout un chacun à devenir producteur d’un bien ou d’un service. Même si cela a toujours existé, la propulsion de ces offres via des plateformes web a considérablement changé la donne pour certains secteurs d’activités : Transport, hébergement, restaurant, babysitting, jardinage, prêt de matériel, location de lieux...

Finalement, consommer autrement, c’est une véritable incitation à sortir de notre zone de confort, qui tend à favoriser la rencontre avec l’autre tout en pensant à l’aspect « développement durable ».

 

Consommer autrement, c’est bien pour la planète

Justement, quand on parle de développement durable, emprunter un objet plutôt que l’acheter en est le parfait exemple ! Vous êtes peu bricoleur, mais avez besoin d’une perceuse ce week-end. Savez-vous que si vous l’achetez elle vous servira en moyenne 12min ? Présenté comme ça, ça fait cher la minute d’utilisation…  Aussi, vous est-il vraiment nécessaire d’en acheter une ? Emprunter la perceuse à un particulier qui la propose sur une plateforme entre particuliers, c’est aussi une façon d’en optimiser son usage. Cet exemple peut aussi s’appliquer à du matériel sportif ou encore à un logement que vous n’utilisez que ponctuellement.

 

Consommer autrement, c’est bien pour mon porte-monnaie

Et oui, consommer collaboratif, ne s’arrête pas à une optimisation de l’usage… Cela touche aussi au porte-monnaie. Voilà qui devient encore plus intéressant non ?

Si on reprend l’exemple de notre perceuse, en l’empruntant, vous dépensez moins d’argent, à vous les économies. De son côté le prêteur voit en la mise à disposition de sa perceuse un moyen d’arrondir ses fins de mois. Selon une étude récente, consommer en utilisant les services de l’économie collaborative permettrait de réaliser une économie de 257€ par an…

Autant d’euros à dépenser pour faire autre chose, elle n’est pas belle la vie ? Allez RDV sur SoUse.fr