Koolicar : acte 2 !

Après avoir présenté Koolicar lors de la mise en œuvre de notre partenariat en 2016, nous sommes allés prendre de leurs nouvelles. Actualités, projets… les sujets ne manquent pas chez la start-up spécialisée dans l’autopartage entre particuliers. 

Retour sur le chemin parcouru depuis 2 ans 

Lorsque nous avions échangé avec les équipes de Koolicar, cela faisait déjà 3 ans que la start-up existait, elle comptait alors 50.000 membres. En 2018, la croissance des chiffres que nous présentent Nicolas, chef de projet, est vertigineuse !! En effet, depuis quelques mois maintenant, la start-up a dépassé la barre des 400.000 membres et c’est une équipe de plus de 60 personnes qui œuvre au quotidien. Une preuve, s’il en fallait une, que la question de la mobilité devient une vraie préoccupation pour bon nombre d’automobilistes. 

Dans l’optique de couvrir le territoire français dans sa globalité tout en rendant l’autopartage accessible à tous, depuis le début de l’année, le service est disponible en Guadeloupe et à la Martinique.

Les nouveautés de Koolicar ne s’arrêtent pas à l’ouverture du service sur de nouveaux territoires. L’équipe cherche constamment à innover en proposant des services adaptés aux besoins de leurs utilisateurs et, si vous n’en faites pas encore partie, celui de cet été devrait vous plaire si vous aimez vous la « kooler » douce pendant vos congés. 

En effet, si vous partez en vacances sans votre véhicule, ne le laissez pas tout seul chez vous, confiez-le à Koolicar, il va vous rapporter de l’argent. En votre absence, la start-up se charge de gérer votre voiture. Tenue du calendrier, réponse aux sollicitations, suivi des locations et du stationnement, lavage, tout est compris même le plein ! Si vous êtes tentés, le détail du « comment ça marche est à retrouver sur le blog de la start-up.

Une vision bien ancrée

Pour l’équipe, parmi les valeurs partagées figure celle de la vision de l’avenir de l’automobile. Convaincus que nous sommes à l’aube d’une transformation majeure de cette dernière, Koolicar voit dans le covoiturage une vraie solution d’avenir : « Au-delà de sa vertu économique, l’autopartage a également un impact positif sur l’environnement. Une utilisation de la voiture plus raisonnée mène à une réduction des émissions de CO2 et au désengorgement des villes »nous confie Nicolas, chef de projet au sein de la jeune pousse. 

En revanche, le chemin avant une réelle appropriation de l’économie collaborative par les consommateurs est encore long. Pour que cela fonctionne, l’équipe de Koolicar reste persuadée d’une chose : il faut miser sur la collaboration entre tous les acteurs, qu’ils évoluent ou pas dans l’écosystème collaboratif. Il ne s’agit pas seulement de repenser la mobilité, mais bien d’apporter des solutions innovantes pour que chacun puisse consommer autrement, facilement. C’est aussi la raison d’être de SoUse qui présente l’ensemble des possibilités qui s’offrent au consommateur. Dans le cadre de la mobilité, il s’agit aussi bien du covoiturage que de l’autopartage ou encore du parking partagé.